11 mai 2022 Beauté

L’eau de Cologne : un classique intemporel

A l’approche de l’été, on a soif de senteurs subtiles et légères, rafraîchissantes. Bien que très ancienne, l’eau de Cologne connaît des jours nouveaux, et pour cause ! On vous explique.

Une tradition ancestrale

Née à Cologne au début du 18e siècle, l’eau de Cologne originelle est tantôt attribuée à Giovanni Paolo Feminis, tantôt à Giovanni Maria Farina, tous deux parfumeurs italiens exilés en Allemagne. Il s’agit d’un mélange constitué d’huiles essentielles (thym, romarin, marjolaine, lavande...) et d’alcool quasiment pur qui se distingue des parfums capiteux de l’époque. Ceux-ci, à base de santal ou de musc, servaient à masquer les mauvaises odeurs dues au manque de propreté de l’époque. Petit à petit, les conditions d’hygiène s’améliorant, la noblesse adopte l’eau de Cologne qui devient un produit phare. Appréciée des monarques, dont Napoléon, Louis XV ou Louis XVI, elle avait des usages thérapeutiques.

Aujourd’hui, la version classique nous fait l’effet d’une madeleine de Proust et nous renvoie en enfance et à nos grands-parents, avec son odeur si reconnaissable. Sauf que si l’on pousse un peu plus loin la curiosité, le choix des nouvelles senteurs est vaste. Unisexe, légère, volatile, l’eau de Cologne se porte facilement au quotidien et disparaît en quelques heures à peine. Parfaite pour s’envelopper de douceur !

Parfum et Cologne, entre les deux mon coeur balance

Son parfum léger et si volatile est dû à sa composition (souvent à base d’agrumes) mais aussi (et surtout) une question de concentration. En effet, l’eau de Cologne est composée de 4 à 6 % d’essence de parfum, quand l’eau de toilette en contient 7 à 12 %, l’eau de parfum de 12 à 20 % et le parfum de 20 à 40 %.

Idéale quand on aime les senteurs légères et/ou l’été, quand on délaisse les senteurs envoûtantes, elle s’utilise de la même manière qu’un parfum classique : en déposant quelques gouttes sur les zones pulsatiles que sont le cou, les poignets et derrière les oreilles.

Les autres usages de la Cologne

A la différence du parfum, l’eau de Cologne a bien d’autres usages, que vous n’imaginiez peut-être pas et que vous ne manquerez pas d’adopter ! A la maison et diluée dans de l’eau, elle peut servir à lustrer les feuilles de vos plantes vertes ou encore à parfumer vêtements et tissus : ajouter un bouchon dans le bac à lessive, à l’eau du fer à repasser ou à vaporiser sur les tissus.

Grâce à son pouvoir désinfectant dû à son important degré d’alcool, elle peut aussi être utilisée pour laver le sol et les surfaces en laissant une agréable odeur (toujours diluée bien sûr) ou encore pour se désinfecter les mains. Pour un usage bien-être, l’eau de Cologne permet de décontracter les muscles, de se procurer une bonne dose d’énergie en se frictionnant, par exemple, les avant-bras, la nuque ou encore derrière les oreilles encas de coup de pompe. On peut également en faire des compresses relaxantes pour le dos, la nuque ou les pieds grâce à des serviettes imbibées d’eau chaude et d’un filet de Cologne. Enfin, elle peut tout simplement être respirée après avoir été frottée dans ses mains, pour une sensation de détente immédiate.Alors, convaincu.e ?

Notre sélection d'eaux de Cologne :

Partager cet article :

Photo by MART PRODUCTION from Pexels

Vos commentaires

Les champs marqués d'une * sont obligatoires