25 septembre 2020 Nature/Plantes

Quelle eau florale pour ma peau ?

L’hydrolat, ou eau florale, est, avec l’huile essentielle, un des « sous-produits » de la distillation d’une plante. Beaucoup moins concentré que l’huile essentielle, il n’en est pas moins riche en principes actifs et, à ce titre, une bénédiction pour la peau.

Qu’est-ce que c’est ?

Issue de l’aromathérapie, l’eau florale est moins connue que l’huile essentielle. Pourtant, elle regorge de bienfaits et entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques. Elle est quasiment exclusivement constituée d’eau distillée, pure, et d’une petite quantité d’huile essentielle. Moins concentrée, au parfum plus ténu, elle est beaucoup plus facile à utiliser que celle-ci et bien mieux tolérée par la peau. Elle est idéale pour les enfants et les personnes fragiles !

Les eaux florales ont ainsi un usage différent que celui des huiles essentielles, à l’action anti-infectieuse puissant. Elles sont recherchées pour leur douceur pour les soins de la peau et les bains d’yeux. On peut les utiliser en spray ou en lotion pour leur action tonifiante, en compresses pour apaiser les contours des yeux sensibles, à la place de l’eau pour les cosmétiques maison et les masques faciaux.

Et pour ma peau ?

Les trois principales eaux florales sont celles de bleuet, de rose et de fleur d’oranger. Ce sont les plus faciles à trouver et elles couvrent une grande partie des besoins de la peau.

  • L’hydrolat de bleuet est surtout utilisé pour les yeux irrités, gonflés, mais il est aussi un bon tonifiant cutané qui donne un coup de frais au teint en resserrant les pores. Il calme les coups de soleil et apaise la peau.
  • L’hydrolat de rose de Damas est un des plus précieux. Il est réputé pour être un super calmant ! Il hydrate en profondeur, régénère la peau et apaise les allergies et les rougeurs. Il est aussi un antirides naturel aux vertus antioxydantes, tout comme la mélisse et la sauge officinale. 
  • L’hydrolat de fleur d’oranger est un bon régénérant et rafraîchissant. Il convient parfaitement aux peaux délicates. Avec celui de rose, il est idéal pour les peaux sèches.
  • Les peaux grasses opteront pour l’eau florale de lavande, qui nettoie les impuretés tout en apaisant la peau, ou celle de thym à linalol aux vertus antibactériennes et régulatrices de sébum. Les peaux irritées se tourneront plutôt vers l’eau florale de géranium ou de camomille qui calment les démangeaisons et les légères inflammations cutanées. Les peaux acnéiques préfèreront quant à elles les eaux purificatrices comme celles de genévrier, de lédon du Groenland, de laurier noble, de sauge officinale ou de tea tree.

Comment les utiliser ?

L’avantage des eaux florales, c’est que l’on peut les utiliser sur de longues périodes sans aucun risque, ni contre-indication. A la condition de veiller à bien les conserver ! L’idéal est de les garder au frais et de les utiliser rapidement (dans les six mois, voire moins). Si votre hydrolat ne sent plus rien, ou pire, s’il dégage une odeur aigre, ou s’il présente des filaments laiteux, c’est qu’il a « tourné », vous pouvez le jeter. Il existe un grand nombre d’hydrolats que l’on peut utiliser par voie interne pour tout un tas de pathologie (minceur, digestion, drainage du foie, etc), en compresses pour apaiser un contour des yeux fatigué ou une peau irritée, en instillation nasale, en tonique pour un effet calmant, après-rasage, dynamisant, anti-rougeurs, antiallergique, anti peau grasse, etc.

Notre sélection d'hydrolats :

Partager cet article :

Photo by cottonbro from Pexels

Vos commentaires

Les champs marqués d'une * sont obligatoires