20 juillet 2022 Bébé / Enfant

Soleil : attention aux enfants

Si chacun doit se protéger correctement des rayons du soleil, les enfants et les bébés sont à surveiller tout particulièrement. Pourquoi ? Comment faire ? Nos conseils.

La peau de bébé

Les études le confirment : le soleil peut être très nocif pour la peau, responsable du vieillissement cutané mais aussi de cancers plus ou moins agressifs, les carcinomes et mélanomes. Depuis quelques dizaines d’années, leur nombre et leur gravité est en constante augmentation. En cause : les expositions répétées mais aussi les coups de soleil. Il est donc plus que jamais nécessaire de s’en protéger et de préserver son capital soleil, et ce, dès l’enfance.

En effet, la peau des nouveaux-nés et des enfants est particulièrement sensible, plus mince et réceptive aux rayons que celle des adultes. Elle brûle donc plus facilement et plus rapidement. Les bains de soleil pendant l’enfance sont extrêmement nocifs et peuvent avoir de lourdes conséquences à l’âge adulte. Avant 6 mois, il est formellement déconseillé d’exposer un bébé au soleil. Et après, avec la plus grande des précautions.

Les protections solaires

L’usage d’une protection solaire adaptée aux enfants est la première des précautions à prendre.

Comment la choisir ?> Elle doit être à « large spectre », c’est-à-dire protéger des deux types de rayons : UVA et UVB ;

> plutôt en crème ou en lait qu’en spray : volatile, elle risque d’être inhalée et de perdre en efficacité. Si toutefois vous préférez le spray, vaporisez d’abord dans vos mains avant de l’appliquer sur l’enfant ;

> choisir un indice 50 que vous pourrez au fil du séjour descendre à 30 pendant les heures moins chaudes et quand la peau sera habituée.

Quant à son application, quelques précautions sont à prendre également :

> l’appliquer en couche épaisse, sur toutes les parties du corps exposées, y compris les pieds, les oreilles, l’arrière des genoux et les mains, auxquels on pense moins ;

> si vous utilisez une protection classique (crème solaire avec filtre chimique), pensez à l’appliquer une demie-heure avant l’exposition afin qu’elle ait le temps de pénétrer. Les protections à base de filtres minéraux quant à elles doivent être appliquées au moment de l’exposition. Ces derniers, à la différence des filtres chimiques, réfléchissent les rayons et ne pénètrent pas la peau ;

> renouveler toutes les deux heures, même par temps nuageux car les rayons traversent les nuages. Et à plus forte raison si votre enfant transpire ou se baigne ;

> bien vérifier la date de péremption et pendant combien de temps la crème peut être utilisée une fois ouverte. Pour cela, référez-vous au pictogramme illustrant un pot de crème ouvert sur le flacon ;

> la changer tous les ans car les principes actifs de la crème s’amenuisent avec le temps.

Les bons gestes

> Si votre bébé a moins de 6 mois, placez-le toujours à l’ombre ou à l’abri d’une ombrelle. Quel que soit son âge, on évite l’exposition quand le soleil est au plus haut, autrement dit entre 12h et 16h, parfois plus selon son intensité. Pour les sorties et les jeux de bord de mer, on privilégie donc les horaires de début et de fin de journée.

> On couvre l’enfant à l’aide d’un chapeau à large bord et de vêtements amples et légers, tissés serrés. A savoir que les vêtements mouillés protègent moins des rayons UV que des vêtements secs et qu’il existe maintenant des vêtements et des chapeaux anti-UV. Et on alterne les moments d’exposition et les moments à l’ombre. Et même à l’ombre, même sous un parasol, on n’oublie pas la crème solaire !

> Les yeux des enfants sont également sensibles aux rayons du soleil, ceux des nouveaux-nés encore plus. Le port de lunettes de soleil est donc indispensable. Elles doivent être enveloppantes et munies d’un cordon ou d’un bandeau pour un meilleur maintien. Pour être efficaces, leurs verres doivent porter la mention « UV 400 » ou « 100 % UV protection », norme CE.>

On commence le séjour par des expositions de courte durée pour laisser le temps à la peau de renouveler ses défenses entre deux courtes expositions.

Et s’il attrape un coup de soleil ?

Le premier réflexe : installer l’enfant à l’ombre ou à l’intérieur et lui faire boire de l’eau. Appliquer un linge humide sur l’endroit lésé et lui faire prendre des douches ou des bains frais et brefs. Appliquer une crème hydratante, protéger la zone et éviter de l’exposer jusqu’à ce qu’elle soit complètement guérie. En cas de doute sur la gravité du coup de soleil, ne pas hésiter à consulter un spécialiste.

Notre sélection de protection solaire pour les enfants :

Partager cet article :

Vos commentaires

Les champs marqués d'une * sont obligatoires