20 décembre 2019 Astuces

Préparer son corps aux excès des Fêtes

 Les Fêtes approchent et pour certain.e.s, c’est la panique. Repas ultra riches et interminables, boissons alcoolisées, le tout de manière répétée sur plusieurs jours peut en effet nuire à notre forme physique. Mais comme le dit le dicton : mieux vaut prévenir que guérir. Nos conseils pour une période festive sans (trop) d’effets secondaires.

On ne se prive pas...

… Et on évite ainsi les frustrations. Inutile d’essayer de se priver à Noël, c’est trop difficile et trop triste. Non seulement cela nous gâcherait le plaisir des Fêtes, mais en plus, risquerait de provoquer l’inverse du résultat désiré : une faiblesse, on craque, et on se rue sur la moindre cochonnerie, comme lors d’un régime privatif. Avec le même effet néfaste : notre organisme stocke les graisses beaucoup plus facilement. Aucun intérêt donc.

En revanche, le corps supporte mal les excès répétés. On peut donc essayer d’alterner repas festif et repas léger (voire diète sur un repas pour celles.eux qui s’en sentent capables). Cela permet à l’organisme de se reposer entre deux excès. Autre astuce, valable tout au long de l’année : on mâche bien et on prend son temps pour déguster les délicieux mets de Noël. Ainsi nous sentons la satiété, nous mangeons moins et digérons plus facilement. Quant à notre consommation d’alcool, qui regorge de calories cachées, on alterne chaque verre d’alcool avec un verre d’eau. Avec pour conséquence une meilleure forme le lendemain, sans effet gueule de bois !

On s’hydrate

Encore un conseil valable tout au long de l’année, mais à plus forte raison au moment des Fêtes où l’on a tendance à consommer des produits plus gras, plus sucrés, transformés et ce, de manière répétée sur plusieurs jours. Pour limiter quelque peu les effets néfastes sur notre organisme, on boit de l’eau, beaucoup d’eau : au moins 1,5L par jour. Les reins jouent alors leur rôle d’élimination ), exit les impuretés d’une mauvaise alimentation ! On peut opter pour de l’eau citronnée, du jus d’aloe vera ou encore du thé vert qui sont naturellement détoxifiants. Ou bien des tisanes. Certaines plantes sont réputées pour favoriser l’élimination, parmi elles : la bardane, le bouleau, le frêne, le pissenlit, le radis noir, la queue de cerise, la reine-des-près… On peut aussi alterner avec des jus de fruits frais pour faire le plein de vitamines, idéalement obtenus par extraction, quoi qu’il en soit, pas des jus en bouteilles, généralement trop sucrés. Et bien sûr on évite au maximum les excitants (café, soda, alcool) en-dehors des repas familiaux.

On se bouge

L’exercice physique a bien des vertus, même à petite dose. Une demie-heure de marche rapide par jour suffit pour rester en forme et éloigner les principaux maux dus à la sédentarité comme les maux de dos, les problèmes cardiovasculaires et autres douleurs chroniques. Un peu d’exercice quotidien permet en outre d’éliminer les toxines, de brûler les calories et renforce le système immunitaire. Autre bienfait : elle aide à lutter contre le stress en libérant des endorphines dans l’organisme et évite par la même occasion les surconsommations émotionnelles de chocolat et autres aliments réconfortants mais oh combien caloriques ! Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait croire, le sport donne de l’énergie, essentielle en ces temps de grosse fatigue. Il privilégie un meilleur sommeil, essentiel également pour permettre au corps de récupérer.

Notre sélection de produits :

Partager cet article :

Vos commentaires

Les champs marqués d'une * sont obligatoires