01 août 2022 Cheveux

Protéger sa coloration en été

Oui, l’été met les colorations à rude épreuve. Non, ce n’est pas une fatalité. Nos secrets pour conserver sa coloration cet été et son éclat jusqu’à la rentrée.

Les ennemis de la couleur

Comme nous l’évoquions déjà ici, les cheveux pâtissent tout autant des agressions de l’été que la peau et nécessitent tout autant d’être protégés. En cause : le soleil certes, mais aussi le vent, le chlore et le sel. Or,une chevelure colorée est encore plus fragilisée qu’une chevelure naturelle. Elle nécessite donc, à plus forte raison, que l’on en prenne soin.

Non seulement les UV risquent d’abîmer la kératine, garante de la bonne santé des cheveux. Mais les écailles, ainsi ouvertes, de laisser échapper les pigments de la coloration. Résultat : une couleur qui perd de son éclat et qui peut même virer.

Anticiper

Avant de partir, et comme on peut le faire pour préparer sa peau au bronzage, on commence par couper, même légèrement, ses cheveux : cela permet de se débarrasser des pointes abîmées qui risqueraient de s’étendre sur les longueurs.

On essaie de faire sa coloration au moins une semaine avant de partir pour laisser le temps au pigment de pénétrer la fibre capillaire.

Hydrater

On veille à ce que la chevelure soit bien hydratée avant, pendant et après le séjour. Pour cela, on lui offre masques, sérums et autres bains d’huile. L’effet du soleil, du vent et de l’eau (chlorée ou salée) sera d’autant plus dévastateur sur des cheveux secs. Un actif star ultra hydratant à surveiller dans la composition de vos produits : l’aloe vera.

Une astuce : on alterne soins pour cheveux colorés et produits adaptés aux cheveux secs, que ce soit masque ou shampoing. Idéalement sans sulfates. Les formules pour cheveux colorés sont enrichies en filtres anti-UV et en antioxydants. Pour nourrir ses cheveux, rien de tel que les huiles et beurres végétaux. Ces soins permettront de bien refermer les écailles et d’empêcher que les UV ne détériorent et ne décolorent les cheveux.

Protéger

Lors du séjour, on adopte des soins solaires protecteurs, tout en continuant d’hydrater ses cheveux. Huile, gel, crème, spray : à chacun sa texture, sa senteur, sa spécialité. Pendant l’exposition, on renouvelle l’application toutes les deux heures et après chaque baignade, après avoir pris soin de bien rincer ses cheveux à l’eau claire.

En plus des soins, on essaie de se couvrir les cheveux dès que possible ou de privilégier l’ombre pour alterner avec les expositions au soleil et éviter que le cheveu ne souffre trop. Si vous le pouvez (et le souhaitez !), la meilleure protection lors d’un bain dans l’eau chlorée reste le fameux bonnet. A vous d’oser (ou pas) le style vintage.

D’une manière générale, on évite les autres sources d’agression que peuvent être les sèche-cheveux et tout autre appareil qui risquerait d’affaiblir les cheveux. Pour ce qui est de la coiffure, on pense à les attacher en chignon lâche et non en tresse serrée qui pourrait provoquer un stress supplémentaire aux cheveux.

Et si la couleur vire ?

Au retour, il se peut malgré tout que la couleur ait viré : du brun au rouge, du blond au jaune ou au vert.Pour la raviver, essayez un soin enrichi en pigments en salon ou à la maison. Cela peut suffire pour récupérer une jolie couleur et de l’éclat, sans avoir à repasser par la case coloration.

Notre sélection de soins d'été pour les cheveux colorés :

Partager cet article :

Vos commentaires

Les champs marqués d'une * sont obligatoires