14 novembre 2020 Nature/Plantes

Karité : « l’or des femmes »

Le karité est un arbre qui pousse dans les savanes arborées d’une vingtaine de pays d’Afrique de l’Ouest et centrale. Les femmes utilisent les amandes de ses fruits pour fabriquer le fameux beurre de karité utilisé dans nos contrées en cosmétique.

Des origines africaines...

Le karité a la particularité d’arriver tard à maturité : il lui faut 30 ans pour atteindre l’âge adulte et il donne le maximum de fructification de ses 50 à ses 100 ans. Son fruit se présente sous la forme d’une baie charnue comestible renfermant un ou deux noyaux (des amandes) entourés de pulpe. C’est de l’amande, particulièrement grasse, que l’on extrait le beurre de karité. Ce sont les femmes exclusivement qui, de juin à septembre, se chargent de la récolte des fruits du karité. D’où l’autre nom de l’arbre : « l’or des femmes ». Elle les débarrassent de leur pulpe, récupèrent les amandes, qu’elles lavent, sèchent, concassent puis torréfient, moulent et barattent. En Afrique, le karité est surtout consommé en cuisine ou pour les rituels et cérémonies, en Europe pour la préparation du chocolat, comme substitut au beurre de cacao, mais aussi en cosmétique pour ses vertus nourrissantes et assouplissantes.

...A nos salles de bain

La consistance du beurre de karité, et donc ses qualités nourrissantes, varient en fonction de sa provenance et de sa teneur en acides gras, principalement stéarique et oléique. Le premier donne une consistance solide, le second plus molle voire liquide. D’où un beurre plus ou moins dur. Il est également riche en acide gras palmitique, linoléique et arachidique, ainsi qu’en catéchines, tocophérols (vitamine E) et en triterpènes. Ces teneurs en vitamines et acides gras lui confèrent de nombreuses vertus pour la peau et les cheveux : douceur, onctuosité, action protectrice et hydratante, cicatrisante, anti-inflammatoire, antioxydante…

Le beurre de karité empêche le dessèchement, prévient le vieillissement, stimule le processus de renouvellement de la peau, répare la barrière cutanée, traite les affections comme les crevasses, eczémas, psoriasis, vergetures ou encore les ulcères de la peau. C’est la raison pour laquelle le beurre de karité intervient dans de nombreuses préparations cosmétiques aussi bien pour la peau que les pour les cheveux et même pour certains produits d’hygiène, notamment les savons.

Notre sélection de soins au karité :

Partager cet article :

Vos commentaires

Les champs marqués d'une * sont obligatoires