19 mars 2021 Bien-être

De front contre la pollution !

Parmi les sources d’agression de la peau, la pollution figure en première ligne. Les soins dédiés se sont mis à fleurir ces dernières années, pour notre plus grand bonheur.

De quoi s’agit-il ?

La pollution revêt différentes formes : fumée de cigarette, poussière, gaz (monoxyde de carbone et ozone), pollution des maisons et bureaux due aux solvants présents dans les meubles et les tissus, micro-particules diverses particulièrement nocives en zone urbaine. Sur le long terme, ces polluants créent des inflammations de la peau, déclenchent des réactions cutanées diverses et l’affaiblissent.

Résultat de cette oxydation de nos cellules, un vieillissement cutané prématuré et donc des rides précoces, un teint terne, une perte de souplesse, une dilatation des pores et l’apparition d’imperfections et de tiraillements en tout genre. La peau, agressée, ne parvient plus à jouer son rôle protecteur, à réparer les dommages cutanés et à se renouveler comme il le faudrait.

Comment la combattre ?

Grâce à une hygiène de vie visant à booster le système immunitaire (en pratiquant une activité physique), une alimentation riche en anti-oxydants (fruits et légumes), de l’eau en abondance (nos conseils pour une vitalité au top ici) et des soins irréprochables. En effet, si ce conseil est valable pour tout le monde, il l’est d’autant plus pour les peaux soumises à la pollution : se démaquiller soigneusement tous les soirs, réaliser des gommages et des masques régulièrement pour nettoyer et nourrir la peau en profondeur, utiliser des crèmes et autres sérums adaptés et…

… Adopter un ou plusieurs soins spécifiques anti-pollution.
Pourquoi ? Car ils ont été étudiés pour protéger la peau, l’hydrater, booster son éclat, la détoxifier et/ou la nettoyer de ces micro-particules tenaces. Composés de filtres UV et d’actifs antioxydants, ils se déclinent en huile, crème, nettoyants, sérums, masques ou encore gommages en fonction des besoins. Les crèmes, brumes, contours des yeux et sérums forment un film protecteur empêchant les polluants de pénétrer, quand les nettoyants et les masques éliminent les toxines logées en profondeur, tout en douceur.

SÉLECTION

Partager cet article :

Vos commentaires

Les champs marqués d'une * sont obligatoires